Oie Frisée du Danube

Les oies


Nombre : 50
Races : Toulouse, Blanche, de Guinées, Flamandes, Frisée du Danube, Dalmatienne, Bavant de Normandie
Caractéristique : Bavardes

Nos oies, des sirènes au long bec

Nos oies ont des origines variables, au gré des rencontres, elles viennent d’un peu partout selon les races… Normandie, Lorraine, Flandre etc…pour constituer notre troupeau d’oies. Certaines se sont reproduites sur le site de la Cie pour créer des individus uniques, issus d’un croisement de deux races comme Jacquot mi-oie blanche, mi-Toulouse ou encore Nofnof mi-Guinée mi-Toulouse.

Toutes nos oies apprennent différentes figures, passages en compagnie des chiens de troupeau. Elles nous étonnent souvent par leur singularité, leur trait de caractère et certaines sont comme « des étoiles » dans le groupe de sirènes.

Jacquot, par exemple, est dressé pour répondre à son nom et s’isoler du troupeau pour aller récupérer un morceau de pain tenue entre les lèvres d’une personne du public ;
Amélie (Oie de Guinée) qui n’a plus froid aux yeux depuis une attaque de renard dont elle garde encore la cicatrice, est devenue très familière aux humains à la suite de son accident et de sa convalescence à nos côtés. Elle n’hésite pas à s’approcher de nous alors qu’elle est issue d’une race réputée pour être la moins sociable de notre troupeau ;
Stéphanie (Oie Cendrée), la plus petite du troupeau mais la plus rebelle, se démarque par sa capacité à ne pas faire comme les autres. Si le troupeau passe sous un banc, elle passera certainement au-dessus.

 

Galerie

 

Retour